JOURNAL DE BORD


Chavirage de Virbac-Paprec


« Nous naviguions dans 15 nœuds de vent établi mais irrégulier avec des rafales à 18-20 nœuds, raconte le skipper. Les conditions étaient maniables. Brusquement, il y a eu une risée plus forte que les autres. Le bateau est monté, monté. Il est resté stationnaire pendant quelques secondes interminables. J’ai choqué le solent. Nous pensions qu’il allait tomber du bon côté… Et non le bateau a chaviré. J’ai eu très peur pour Jean-Pierre. C’est mon premier chavirage, je suis chaviré. »
— Roland Jourdain