Séjours éducatifs

Séjours de rupture en voilier pour groupes de jeunes et leurs éducateurs

Pour tout savoir sur nos séjours de rupture voile :
» Télécharger le dossier de présentation (PDF)

La navigation à la voile comme outil dans le travail social

L’aventure repose sur la richesse des liens qu’elle établit,des problèmes qu’elle suscite, des créations qu’elle provoque.
— Antoine de Saint-Exupéry

 

Voyager en voilier est une aventure en rupture avec nos repères habituels et notre quotidien. C’est une expérience intense à la fois individuelle et collective pour les jeunes qui connaissent des difficultés et leurs éducateurs.

Depuis 2005, nous organisons des séjours éducatifs embarqués et nous prenons en charge toutes les composantes nautiques liées à la réalisation du projet. Nous nous assurons également de la motivation des éducateurs qui portent ces projets afin d’éviter les séjours “consommation”, sans réelle portée éducative. Ambition, goût du défi et engagement total des encadrants sont nécessaires pour garantir la réussite de l’aventure.

LA NAVIGATION : VOYAGE MARSEILLE / AJACCIO

Les fondamentaux

• Équipage : 6 personnes (jeunes + éducateurs)
• Durée : 7 ou 10 jours
• Voyage aller simple
• Traversée de 120 à 180 Milles, soit 24 h à 36 h
• Priorité aux sites et aux escales sauvages
• Déconnexion complète : pas de téléphone à bord

D’autres programmes

Des navigations côtières et des séjours plus courts sont possibles selon les projets, mais nous privilégions ces séjours « engagés », à l’impact fort sur les jeunes.

LE BATEAU : L’ÉCHAPPÉE BELLE

L’Échappée Belle est un voilier habitable prévu pour voyager en autonomie. C’est un First 35, construit en 1980 par le chantier Bénéteau.

Les équipiers se répartissent dans les 2 cabines doubles et les 2 couchettes du carré. Le capitaine dort dans la soute à voile, à l’avant. Ses équipements de sécurité et la qualité de sa construction lui permettent de naviguer sans restriction de distance avec 7 personnes à bord. Il peut être manœuvré seul par le skipper.

Les ressources (eau, énergie et nourriture) sont limitées et doivent être gérées : ce n’est évidemment pas “comme à la maison”.

Activités hors navigation

• Farniente
• Plage, baignade
• Snorkeling
• Plongeons depuis les rochers
• Balade ou randonnée en escale
• Pêche à la traîne et à la canne
• Jeux, lecture, musique

LE CAPITAINE : CÉDRIC BAR

J’aime la rencontre avec les jeunes, partager ma passion et une tranche de vie en mer. Certains séjours éducatifs font partie de mes meilleurs moments en équipage.Je milite pour le développement de l’offre de séjours éducatifs maritimes. Vingt ans d’expérience en la matière m’ont souvent donné l’occasion d’en observer les effets réellement bénéfiques sur les jeunes, tant dans leur individualité que sur les groupes qu’ils forment. Quant aux éducateurs, j’ai pu constater que travailler autrement et casser les codes s’avère parfois salutaire pour eux.

 

Le capitaine du navire est responsable de tout et de tous, il prend toutes les mesures qu’il juge adaptées. Son expérience et son aisance amènent naturellement les jeunes à respecter son autorité, c’est le milieu qui guide ses décisions. Son rôle :
• Assurer la sécurité
• Gérer le rythme de la navigation
• Enseigner et guider les jeunes dans la découverte du milieu
• Gérer l’équipage et la vie à bord

LES ÉDUCATEURS

Le séjour est aussi une aventure pour les éducateurs. L’encadrement est fatigant et très exigeant du fait de la vie collective dans l’espace restreint, 24/24 h, pendant 7 ou 10 jours. La motivation, la cohésion de l’équipe et l’identification claire des rôles de chacun à bord sont la clé de la réussite des séjours.

Le rôle des éducateurs

• Inscrire le projet dans le parcours des jeunes
• Mobiliser et motiver les jeunes pour le projet
• Motiver les jeunes et animer au quotidien à bord
• Gérer les jeunes en escales

Pré-requis

• Prêts à s’engager totalement dans l’aventure
• Aptes à passer 7 à 10 jours sans portable
• Aptes à s’adapter à toutes les situations
• Débordants d’énergie pour motiver les jeunes
• De bonne humeur et cultivant le sens de l’humour

Aucune expérience de la navigation n’est nécessaire, le capitaine peut manœuvrer seul le bateau.

EXPÉRIENCES DEPUIS 2005

Pour cette année 2019, 3 projets sont engagés avec la PJJ des Bouches-du-Rhône (UEMO Aix et Foyer de Martigues) ainsi qu’avec un foyer en région parisienne.

Protection Judiciaire de la Jeunesse

• UEMO Narbonne (11)
• UEMO de PAU (64)
• CER La Péniche (91) – 3 séjours
• FAE La Poterne (38) – 5 séjours

Clubs de prévention

• Pluriel 94 (94) – 2 séjours
• Villeneuve Animation et Vie Urbaine (91) – 2 séjours
• Association du Site de la Défense (92)
• Reliance (74)
• Voir et Comprendre (31)

Autres structures sociales et éducatives

• Foyer d’adolescent La Tiffadière (79)
• Institution Pré de Vert (Suisse)
• Lieu de vie L’oustaou (38)
• Centre Social AQCV (73)
• SESSD – Asso des Paralysés de France (59)
• Centre social l’Arche (11) – 2 séjours

INTÉRÊTS ÉDUCATIFS

Le milieu maritime est un monde qui possède ses propres règles. Les marins partagent des valeurs héritées de cette vie particulière liée aux contraintes de la mer et de la voile. Respect, solidarité et humilité sont les piliers de la vie en mer et une réalité qui s’impose dès que la vie en équipage s’organise.

Vivre une expérience personnelle

Un certain état d’esprit est nécessaire pour affronter les aléas de la navigation : on doit s’adapter et trouver de nouveaux repères.

Se confronter au risque et à la nature

En mer, c’est le milieu qui définit le cadre. Il faut respecter les règles pour profiter de la liberté qu’offre la navigation.

Se déconnecter et vivre dans l’instant présent

On partage facilement ses impressions avec la personne qui est à côté de soi, on prend du plaisir avec les autres. On vit dans l’instant présent, dans l’aventure.

Partager une vie sociale intense

Le partage d’un quotidien nouveau permet au groupe de connaître une nouvelle dynamique autour d’un objectif commun et d’augmenter les interactions sociales, d’expérimenter de façon inédite les notions de bonne intelligence, de cohésion et d’esprit d’équipe.

Redistribuer les rôles

Une relation égalitaire est possible et le plaisir est partagé. Les relations et les discussions avec les jeunes sont plus libres.

Thématiques

Le séjour est une bonne occasion d’aborder de nombreux sujets :
• Déconnexion et addiction
• Éducation à l’environnement
• Alimentation
• Santé et hygiène

MONTER UN PROJET

Notre rôle

• Participation à l’élaboration du projet pédagogique
• Création d’un budget prévisionnel
• Mise en place d’une convention
• Kit d’information pour mobiliser les jeunes
• Rencontre avec l’équipage complet au bateau
• Mise à disposition d’un bateau adapté
• Logistique : avitaillement, billets de ferry…
• Encadrement de la navigation
• Participation au bilan du séjour
• Participation à une soirée dans la structure

Convention

Les modalités administratives et juridiques du séjour sont définies dans une convention signée au début du projet.

Budget & financement

Le budget dépend de la durée du séjour, de la saison et du temps nécessaire à la mise en place du projet. Nous fournissons un premier budget clair et détaillé après notre première rencontre. Nous pouvons vous orienter sur les dispositifs de financement que nous connaissons.

p>

Cédric Bar  06 15 32 69 50
cedric@ventdularge.org

Tout homme est tiraillé entre deux besoins. Le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est-à-dire de l’enracinement, de l’identité. Les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue.
— Mythe Mélanésien de l’Archipel du Vanuatu