Stage voile transat France Antilles - Embarquement équipier voilier
19 jours • 3000 Milles

Transat France / Antilles

À fond sous spi sur l’Atlantique… Une grande partie de bonheur en perspective.

Stage voile voyage
Routes et distances / Stage transat voile Pogo (Pogo 12.50 & Pogo 36)

Routes et distances / Stage transat voile Pogo (Pogo 12.50 & Pogo 36)

De Novembre à Mars, les alizés sont établis sous les tropiques. Ces vents de Nord-Est (dans l’hémisphère nord) nous « portent » jusqu’aux Antilles. C’est la route la plus tranquille pour aller aux Antilles, et il faut descendre jusqu’au Canaries pour trouver ce vent. On peut aussi pousser jusqu’au Cap-Vert avant de se jeter dans le grand bain, cap à l’ouest.

L’alizé est un vent de 20-25 nœuds en moyenne, avec parfois des grains. C’est le vent qui souffle sur les Antilles. La transat est généralement agréable même s’il peut y avoir des « pannes d’alizés » (il faut alors aller chercher du vent au sud) ou des dépressions tropicales, plutôt en fin de saison. La descente jusqu’aux Canaries, depuis la Méditerranée ou la Bretagne (traversée du Golfe de Gascogne notamment) peut être difficile en novembre selon les années.

Les transats en Course (Route du Rhum, transat Jacques Vabre, …) qui rencontrent des conditions météo et de mer souvent dantesques sont très différentes des transats dans les alizés. Ces courses au large, destinés à des skippers professionnels et des bateaux de courses affutés, partent en octobre / novembre depuis la Bretagne. Elles « coupent » dans les dépressions hivernales pour faire une route la plus directe possible sur les Antilles. Les conditions rencontrées n’ont rien à voir avec une transat dans les Alizés, sous les latitudes tropicales.

Informations pratiques

Traverser l’Atlantique à la voile est une grande aventure qui se prépare ensemble. Si cette navigation vous intéresse : contactez-nous directement.

La vie à bord

La vie au large est très particulière et dépend des conditions de navigation. On est très pris quand les conditions sont mauvaises (repos, quart, repos, …), mais on a beaucoup de temps libre quand la météo est clémente. Lecture, contemplation, musique, photo, vidéo, dessin, écriture, … chacun trouve son rythme, traverser un océan est aussi un voyage personnel.

Les tâches à bord s’organisent naturellement : cuisiner, faire la vaisselle ou le ménage font partie de la routine en mer. Tout prend du temps, mais on a le temps. Les repas de midi et du soir sont des temps de convivialité ou tout l’équipage se retrouve.

Les quarts

La veille est assurée 24h/24 : une rotation de l’équipage est mise en place dès le départ. Les quarts peuvent se prendre seul ou à deux selon les envies, les expériences et les conditions de mer. Certains sont plus du matin alors que d’autres ont du mal à se coucher tôt : le rythme est adapté pour que chacun puisse se reposer. Une certaine rigueur dans les horaires est nécessaire pour que chacun puisse gérer ses temps de repos. On fait généralement des quarts de trois heures, mais cette durée peut être réduite en cas de mauvais temps. Veiller, garder les yeux et les oreilles à l’écoute du bateau, est donc votre mission principale. En cas grain, bruit suspect ou pour toute question : il faut nous réveiller pour que nous puissions lever le doute ou régler le problème.

Manœuvres et réglages

La prévention des accidents corporels et de la « casse » sur le bateau est notre priorité au large où il est difficile de se faire porter assistance. Les manœuvres sont préparées et limitées : le milieu de l’Atlantique n’est pas le bon endroit pour se lancer dans une série d’empannage. La transat est une bonne école pour la rigueur dans les manœuvres mais ne permet pas de se faire la main en multipliant les situations comme nous le faisons en navigation côtière. Par contre les longs bords, de plusieurs jours parfois, sont l’occasion de rentrer plus en détail dans la finesse des réglages des voiles.

Météo

L’analyse des informations et la stratégie météo prend beaucoup de temps pour explorer les options et décider de notre route. Une bonne heure est consacrée tous les jours à cette activité, si vous êtes intéressé l’Atlantique n’aura plus de secrets pour vous à l’arrivée.

Suivi technique du bateau

En bons marins, nous ne laissons « rien traîner » et nous vérifions régulièrement les points vitaux. On règle les problèmes au fur et à mesure, grâce aux outils et pièces de rechange embarquées. Une transat est une bonne occasion pour apprendre à bien connaître un voilier, les points névralgiques à vérifier et les solutions à apporter en cas d’avarie. La préparation du bateau est essentielle et nous vous invitons à y participer.

Communication

Les communications satellites sont réservées à la météo et à la sécurité. Notre relais à terre envoie régulièrement la position du bateau et l’ambiance du bord aux proches par email.

Témoignages

Coming soon !

Notre approche de l'enseignement, nos formations, grilles de niveau et conseils pratiques.

RÉSERVER UN STAGE

– 4 stagiaires maximum
– Tarif tout compris (nourriture, port, …)
– Jeunes, chômeurs et étudiants : – 20%

Durée : 19 jours
Port de départ : Mindelo (Cap-Vert)
Port d'arrivée : St Anne (Martinique)
Bateau(x) : Pogo 12.50

5 700,00 10 450,00 

Détails du tarif

Nos tarifs comprennent :
– L’adhésion annuelle à l’association
– L’assurance
– L’hébergement à bord
– L’enseignement par un moniteur breveté d’État
– Le matériel de sécurité individuel : gilet automatique & flashlight
– L’utilisation du matériel de pêche, des masques, …

Ils comprennent également :
– Un carnet de navigation par personne
– L’avitaillement de base : nourriture et boissons
– Les consommables
– Les frais de port et de mouillage
– Les frais de gasoil
– Le ménage à la fin du séjour

Nos tarifs ne comprennent pas :
– Les frais de voyage jusqu’au bateau
– Les frais de Douanes
– Les communications satellites
– L’assurance IA complémentaire

Assurance annulation :
– 3% du tarif
– Souscription sur ouest-assurance.com

Effacer